topblog Ivoire blogs

01/10/2011

Wattao : Quand France 24 se met au garde à vous devant un criminel de guerre

Lu sur

http://www.sosci.org/MSLYF/node/142

« Le Commandant Wattao remet de l'ordre dans les FRCI » nous annonce-t-on. Ah que c’est joliment tourné ! La chaine France 24 nous trousse un charmant portrait de ce « com-zone » en charge des FRCI sur le secteur et nommé commandant en second de la Garde républicaine par Alassane Ouattara.

La nonchalance avec laquelle le journaliste mène son reportage « embarqué » (Wattao en treillis – est-ce un uniforme de l’armée ivoirienne ? Wattao avec son chien, Wattao avec ses copines, Wattao n’aime pas les tongs, Wattao et son joujou – un uzi ?) masque mal la peur et la tension qui se lit sur le visage des policiers, désarmés, auxquels il rend visite en fin de sujet.

Sans honte (ou bien est-ce toute honte bue ?) le journaliste oublie de mentionner que le bonhomme a été épinglé par les organisations des droits de l’Homme pour crime de guerre et crime contre l’humanité pendant la période post-électorale en Côte d’Ivoire. Le journaliste ne remontera pas non plus à la nuit des temps de la rébellion (pensez-vous un sujet de 3 minutes), qui, il en conviendra sans doute, a été plutôt bonne fille pour son sujet (Wattao possèderait un parc auto qui ferait palir d'envie les émirs des pays du Golf) et lui a permis d’acquérir des compétences certaines en rackets et extorsions qu’il met en œuvre dans les rue d’Abidjan où il officie dorénavant. La suite sur:

http://www.sosci.org/MSLYF/node/142