topblog Ivoire blogs

17/06/2008

L'art de décrédibiliser

ef9324e68d7e50c0fd69397d2e8a48cd.gif


« On oublie vite l’endroit où l’on s’est soulagé, mais celui qui a marché dedans ne l’oublie pas facilement » Proverbe Dogon

J’avoue que lire Venance Konan devient un exercice de plus en plus difficile. Son dernier article dans le Nouveau Réveil, le journal proche de Henri Konan Bédié et du PDCI, n’est pas pour changer mon constat. Quand je pense qu’il est classé parmi les intellectuels du vieux parti, je ne peux que nourrir des inquiétudes quand à la capacité de celui-ci à faire preuve de créativité, de rigueur d’analyse et de force de propositions pour des changements efficients pour les ivoiriens.
Dans son dernier article qui ne diffère pas des autres en ce qui concerne le dossier à charge contre le Président Laurent Gbagbo, il s’attaque à Jack Lang et à Jean-Marie Le Guen qui ont récemment effectué un voyage en Cote d’ivoire. Je ne comprends pas trop bien le but des coups en dessous de la ceinture dont l’article est truffé, mais je doute qu’il soit dans le sens de présenter l’opposition à Gbagbo comme une force crédible de changement.
Il est ridicule de présenter Jean-Marie Le Guen comme « personnage insignifiant ». Le Docteur Le Guen, vice-président de l’Assemblée nationale française, adjoint au Maire de Paris en charge des questions de santé est également le Président du Conseil d’administration de l’Assistance Publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP) et ancien patron de la fédération PS de Paris. L’AP-HP c’est 37 hôpitaux, près de 100.000 employés, dont 79000 personnels médicaux et paramédicaux. L’AP-HP c’est un budget de plus de 5 milliards d’euros soit plus de 3275 milliards de francs CFA donc plus que le budget de fonctionnement de l’État ivoirien. Entendons-nous bien, c’est chiffre ne visent pas à donner un quelconque complexe. Monsieur Le Guen peut être critiqué pour ses prises de positions ou engagements, mais on ne peut lui manquer autant de respect.
Je n’insisterai pas sur les injures à Jack Lang, tant je considère qu’en l’occurrence le summum du ridicule est dépassé. En toute chose il faut savoir raison garder raison : traiter dans un même article quelqu’un dont on dit avoir « dévoré » le livre de «.. nouveau converti, corrompu, vendu et moins que rien » au prétexte qu’il soutient un adversaire politique, cela fait un peu trop.
Quand je relis les articles de Monsieur Venance Konan depuis deux ans, je me rends compte que le plus nul des avocats d’une partie civile le ferait condamner devant toutes les cours du monde pour diffamation et injure publique. En plus de le faire condamner l’avocat peut sans coup férir l’humilier.
Alors, qu’est qui fait courir Monsieur Konan ? Monsieur Venance Konan est-il payé pour décrédibiliser par ses outrances, le discours contestataires au pouvoir de Laurent Gbagbo ?
Si c’est le cas, je compte sur Le Président Gbagbo pour arrêter cette imposture. La Cote d’ivoire a besoin d’une opposition forte et crédible.