topblog Ivoire blogs

01/10/2011

Wattao : Quand France 24 se met au garde à vous devant un criminel de guerre

Lu sur

http://www.sosci.org/MSLYF/node/142

« Le Commandant Wattao remet de l'ordre dans les FRCI » nous annonce-t-on. Ah que c’est joliment tourné ! La chaine France 24 nous trousse un charmant portrait de ce « com-zone » en charge des FRCI sur le secteur et nommé commandant en second de la Garde républicaine par Alassane Ouattara.

La nonchalance avec laquelle le journaliste mène son reportage « embarqué » (Wattao en treillis – est-ce un uniforme de l’armée ivoirienne ? Wattao avec son chien, Wattao avec ses copines, Wattao n’aime pas les tongs, Wattao et son joujou – un uzi ?) masque mal la peur et la tension qui se lit sur le visage des policiers, désarmés, auxquels il rend visite en fin de sujet.

Sans honte (ou bien est-ce toute honte bue ?) le journaliste oublie de mentionner que le bonhomme a été épinglé par les organisations des droits de l’Homme pour crime de guerre et crime contre l’humanité pendant la période post-électorale en Côte d’Ivoire. Le journaliste ne remontera pas non plus à la nuit des temps de la rébellion (pensez-vous un sujet de 3 minutes), qui, il en conviendra sans doute, a été plutôt bonne fille pour son sujet (Wattao possèderait un parc auto qui ferait palir d'envie les émirs des pays du Golf) et lui a permis d’acquérir des compétences certaines en rackets et extorsions qu’il met en œuvre dans les rue d’Abidjan où il officie dorénavant. La suite sur:

http://www.sosci.org/MSLYF/node/142

29/09/2011

Ouattara installe une commission de réconciliation en Côte d'Ivoire

Lu sur

http://www.sosci.org/MSLYF/node/141

« Considérons le processus de réconciliation comme une thérapie nationale », nous enjoint M. Ouattara. Son machin s’intitule Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation. Celui-ci a été intronisé en grande pompe dans la capitale politique Yamoussoukro, fondée par le "père de la Nation" Félix Houphouët-Boigny en présence de nombreuses personnalités ivoiriennes et ouest-africaines.

Une autre manière de dire qu’il le fera payer aux Ivoiriens car n’oublions pas le rôle de l’argent dans une psychanalyse et, surtout, la nécessité de payer pour sa cure. Nous voici donc dans le vif de l'économie psychique du névrosé obsessionnel qu’est M Ouattara. Sa Commission spéculera sur des mots qui ne lui appartiennent pas (dialogue ? vérité ? réconciliation ?) tout en s’ingéniant à castrer le jeu politique. En fait il s’agit encore et toujours d’argent et les personnalités interrogées par Jeune Afrique à ce sujet ne s'y sont pas trompées :

 

La suite sur sosci.org

http://www.sosci.org/MSLYF/node/141

 

23/09/2011

Le mix de la diplomatie et du pétrole en Cote d'Ivoire

Lu sur sosci.org

Quand Alassane Ouattara fut invité à donner une allocution auprès des membres d’une organisation se faisant appeler le Conseil sur les Affaires Etrangères, on aurait pu s’attendre à des questions sur sa responsabilité, ou bien celle de ces supporters et de ceux de Guillaume Soro dans certains massacres dont ceux de Duékoué. Opportunément il n’en a rien été. Et ce choix est d’autant plus discutable que cette organisation se targue d’aider à mieux comprendre le monde et les choix de politique étrangère auxquels sont confrontés les Etats-Unis et d'autres pays. Qui le mettra donc devant ses responsabilités?

Suite sur sosci.org