topblog Ivoire blogs

15/04/2011

Pacification!!???!!

L’homme fort de la Cote D’Ivoire, Nicolas Sarkozy et son délégué Alassane Dramane Ouattara sont passés à une nouvelle phase dans leur tentative de coup d’État. Depuis deux jours ils ne cessent de faire répéter en boucle aux médias propagandistes français que l’heure est à la normalisation à Abidjan. Ils le disent quand chaque heure qui passe, nous apporte son lot d’informations sur les exactions et crimes contre des citoyens ivoiriens. Des personnes sont brutalisées, tuées par les supplétifs de la force Licorne pour la simple raison qu’elles sont soupçonnées de ne pas être du bon bord politique ou de la bonne ethnie. Il y a bien une continuité entre ces exactions et les propos tenus par Ouattara et qu’un historien africain à la langue pendue quand il s’agit de dénigrer le président de la République Laurent Gbagbo, fait semblant de ne pas entendre.

Alassane Dramane Ouattara a dit et répété ces derniers jours qu’il se donnait deux mois pour « pacifier » la Cote D’Ivoire. Ce terme n’est pas innocent et est choisi à dessein par le chef des supplétifs des forces coloniales françaises. En Casamance d’où une partie de ma famille vient, la « pacification » sous l’égide des forces françaises évoque des souvenirs douloureux encore vivaces dans les mémoires. Des souvenirs de villages bombardés, razziés, brulés ou encore d’autorités politiques et religieuses arrêtées ou déportées. Le village d’où vient une partie de ma famille a été brulé 13 fois, selon les archives françaises. Pour les miens on est largement en dessous de la réalité.

Le lecteur qui m’interpellait hier sur mon supposé « jusqu’au-boutisme » comprendra que je ne suis point convaincu que ce qui se trame en Cote D’Ivoire sous l’égide de Sarkozy, Obama et les puissances d’argent procède de la volonté de mettre en place une démocratie et un État de droit. Pour moi il s’agit de la restauration de l’ordre néocolonial de la deuxième moitié du vingtième siècle avec les moyens de types coloniaux. Mes convictions me commandent de m'y opposer.

Commentaires

Salut Djignab,

Pour moi globalement pour aller vite en explication, je crois qu'il y a ceux qui prennent leur responsabilité ,en prenant le devant des choses , et d'autres irresponsables, trop hésitants, qui attendent lâchement pour taper dur sur les efforts entrepris par les devanciers.

En cela, personnellement j'approuve le coup de pouce français dans cette action qui est d'ailleurs celle de la libération contre le régime xénophobe et stupide qui a sévit dans ce pays. On peut mener un combat anti-colonialiste d'une autre façon plus intelligente. Le feu Président Houphouet doit se retourner dans sa tombe quand on voit ce bordel au carré quet LG a porté à son plus haut niveau par son aveuglement du pouvoir.

Ceux qui ont compris comment un pays sous-développé se modernise savent travailler en bon intelligence avec "ceux qui en ont les moyens".Compare la situation de la Guinée après le choix d'Ahmed Sékou touré et celui de la Côte d'Ivoire après les indépendances.
Observe la Chine, l'Inde et même les pays du golf Arabique qui se transforment grâce au partenariat.

Moi je veux bien qu'on lutte pour plus de souveraineté, encore faut-il que ceux qui engagent cette idée montre l'exemple. Des citoyens meurent dans l' indifférence de leur gouvernement qui pillent les fonds publics et l'on s'indigne du comportement de l'Autre qui même si son comportement est parfois déplorable, le fait au moins dans l'intérêt des ses populations à lui.

Le Président Houphouet a construit ce pays avec le peu dont il disposait. Commençons par prouver notre capacité à bâtir quelque chose avec le peu qui se trouve à notre portée avant de crier au scandale et à l'escroquerie. On ne peut pas être aveugle de l'incompétence de ce ex-régime gbago à moins d'être obnubilé par l'idée d'une bataille anti-colonialiste et passer à l'oubli la petite bataille du quotidien , sous nos yeux qui fait notre mort.

Conclusion: Nous sommes au centre de nos problèmes. l'excuse et la victimisation n'apporteront rien. C'est valable pour un individu, pour un peuple , pour un état.

Bien à toi Djignab,

Écrit par : Mohamed billy | 18/04/2011

@ Mohamed billy
Chacun est libre de ses choix mais il est curieux que l'on se prétende anticolonialiste lorsqu'on soutient la politique de la cannonière comme ce qui vient de se passer avec ce que vous désignez comme "le coup de pouce français.
Libre à vous de préférer le statut de colonisé
Bien cordialement

Écrit par : Djignab | 18/04/2011

Les commentaires sont fermés.