topblog Ivoire blogs

07/04/2011

Combats pour des sens

Hier encore, malgré les promesses faites aux français et aux instances mondiales, Nicolas Sarkozy a envoyé dans le ciel d’Abidjan des hélicoptères qui ont bombardé la résidence du président de la République de Cote D’Ivoire Laurent Gbagbo. Au sol, certains supplétifs- les autres étant occupés à piller les populations d’Abidjan- des forces armées françaises ont essayé de prendre possession des lieux. Comme les jours précédents ils ont buté sur les Forces armées nationales de Cote d’Ivoire et la détermination du président Gbagbo et des forces démocratiques ivoiriennes. Plus que jamais la guerre psychologique menée par Sarkozy, le génocidaire Juppé et le truand Longuet contre les institutions républicaines ivoiriennes tourne à leur désavantage.

Depuis lundi dernier le commandement de la force française en Cote d’Ivoire sait que ce qu’elle pensait devoir être une promenade de santé est plus compliquée que prévue. Il sait que la détermination des FANCI et des autorités politiques ivoiriennes est sans commune mesure avec ce qu’il a envisagé dans les scénarios les plus pessimistes. D’autre part les stratèges français ont compris qu’ils sont loin de savoir l’étendue de la force militaire en face car jusqu’à présent les forces républicaines font tout pour ne pas leur donner cet avantage. Ils en ont tiré la conclusion, pertinente du reste, que si victoire il doit avoir, elle passera au moins par un nombre de victimes françaises comme jamais il n’y en a eu depuis la guerre d’Algérie. Faute d’avoir l’aval politique d’une telle stratégie, ils escomptent que la guerre psychologique portera ses fruits. Malheureusement pour eux ils ne peuvent appréhender que se joue là plusieurs siècles de combats négro africains pour les sens de la dignité et l’indépendance. 

Les commentaires sont fermés.