topblog Ivoire blogs

04/04/2011

Ubu est nu

 

 

ubu.jpgIl faut que les hommes et les femmes de bon sens aillent dire à Ouattara qu’il a perdu la guerre qu’il a déclenché contre les institutions républicaines de Cote d’Ivoire. Il faut que ces hommes et ces femmes disent à Obama, Sarkozy, Ban Ki Moon que l’épreuve de force qu’ils ont enclenchée en permettant à la horde armée de Ouattara d’attaquer les ivoiriens ne vaut plus la peine d’être poursuivie. La guerre est finie et elle a été perdue par Ouattara, toute nouvelle action militaire n’est que souffrance inutile infligée au peuple ivoirien.

Ubu est nu !!!

Le lundi 28 mars 2011, lorsque Alassane Ouattara a lancé ses bandes armées contre Duékoué il avait déjà à l’idée, que le moment crucial de son tour militaire des villes et villages ivoiriens serait celui de l’entrée de ses troupes dans Abidjan. Son tour militaire des villes et villages de Cote d’Ivoire n’avait de sens que de créer les conditions d’une occupation légitime des différents lieux qui incarnent le pouvoir à Abidjan. Le jeudi 31 mars 2011 devait être pour lui jour de gloire puisque depuis la veille une campagne de presse savamment orchestrée par l’AFP et Reuters avec les relais habituels (RFI, France 24, Libération, Le Monde…) annonçait ses troupes dans les faubourgs d’Abidjan. Malheureusement pour Ouattara, celui que l’on annonçait comme fini- le président de la République de Cote d’Ivoire Laurent Koudou Gbagbo- n’a point abdiqué et les lieux de pouvoir ne sont pas tombés. Si Alassane Dramane Ouattara avait une conception démocratique de qu’est l’exercice du pouvoir il aurait retardé l’entrée de ses troupes dans Abidjan. En effet, il aurait pu comprendre que son initiative militaire manquait de légitimité puisque Abidjan n’a pas envoyé de délégation pour négocier les conditions de sa chute. Tout politique doté d’un peu de bon sens aurait compris que comme prise de guerre : le Général Detoh Letoh et le Colonel Yao Yao Jules, malgré le respect qu’on a pour eux, constituent du menu fretin. Ouattara s’est comporté dans la bataille d’Abidjan comme un souverain étranger qui vient s’imposer à un peuple. C’est l’aveu qu’il n’a aucune légitimité et qu’il sait bien qu’il n’a pas été élu par les ivoiriens.

Ubu est nu !!!

Les échos qui nous viennent de l’ouest ivoirien et de toute la moitié sud d’ailleurs nous apprennent que l’armée de Ouattara ne fait pas dans la dentelle et que : femmes et hommes, adultes et enfants, vieux comme jeunes n’échappent pas à la furie de ses troupes. Ainsi à Duékoué ce sont plus de 800 personnes qui ne menaçaient en rien l’ordre instauré par Ouattara qui ont été froidement assassinés par le « chouchou de la communauté internationale ». Nous avons là la preuve définitive que Monsieur Ouattara pousse la bêtise au point de ne point s’interroger sur les moyens qu’il utilise. Il nous monte qu’il est dans une logique d’occupation puisque le corps expéditionnaire qui l’accompagne vient en toute impunité de faire triompher des enjeux locaux sur le but qui est le sien. Il n’y a pas pire aveu de la volonté de ne pas incarner la figure du « père de la nation ».

Alassane Dramane Ouattara est nu !!!

 

 

Commentaires

Merci pour cette nouvelle contribution à la lutte
Je la répercute sur notre forum
http://resistances.akwedo.com
Haut les coeurs!

Écrit par : Koko Taillé | 04/04/2011

Les commentaires sont fermés.