topblog Ivoire blogs

01/02/2011

Leçons d’Addis-Abeba et du Golf Hotel

Alassane Dramane Ouattara et les autres insurgés du Golfe Hôtel ont beau claironné leur satisfaction, le 16 ème sommet de l’Union Africaine est une défaite diplomatique pour eux et tous leurs alliés qui préconisaient l’usage de la force militaire pour déloger le président Laurent Gbagbo. S’il y a quelque chose à retenir de la réunion au sonnet de l’UA, c’est bien la renonciation à toute violence – endossée par l’instance africaine- pour résoudre la crise post électorale en Cote D’Ivoire. Comme il est également certain que le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU) ne donnera pas son feu vert à une action militaire en Cote D’Ivoire, ce que Guillaume Soro appelle la « force légitime » ne peut dorénavant s’exercer que si elle prend des libertés avec les chartes de l’UA et de l’ONU. Il n’y a désormais aucune légitimité encore moins le début d’une quelconque base légale à une aventure militaire en Cote D’ivoire.

Sur le front économique, la confiance des insurgés du Golf Hôtel est si érodée qu’ils se lancent dans la surenchère de « mesures » censées « étouffer » l’économie ivoirienne et priver l’État des recettes fiscales nécessaires à son fonctionnement. La dernière trouvaille d’Ouattara a été de demander aux contribuables de "suspendre le paiement des taxes et impôts" mais " de continuer de déposer leurs déclarations en vue de respecter leurs obligations déclaratives en vertu des textes en vigueur". Comme à son habitude Ouattara en appelle à l’incivisme fiscal, la rébellion sans prendre un quelconque risque pour sa propre personne. Ce n’est pas quand même sur la base d’un communiqué de presse qu’un contribuable doté de raison se risquerait à se mettre à dos l’administration fiscale ! S’il veut que les contribuables le suivent qu’il prenne un décret. En réalité Ouattara sait très bien que c’est la ligne jaune à ne pas franchir, car en l’occurrence sa responsabilité personnelle sera engagée. Il y a quand même quelque de chose de pathétique à voir quelqu’un qu’on nous présente comme un brillant économiste, espérer que l’économie d’un pays aussi grand et peuplé que la Cote d’ivoire puisse s’effondrer en quelques semaines à la suite de mesures bureaucratique. Si les choses étaient si simples tous les plans de relance économique marcheraient.

Pour en revenir au 16ème sommet de l’UA, il convient de nous féliciter de la création du panel de chefs d’État qui est chargé de faire le constat que la Cote d’Ivoire est un État souverain avec des institutions républicaines qui fonctionnent. Certains d’entre eux ne manqueront de constater que la légitimité et la légalité sont incarnées par le président Laurent Gbagbo

Commentaires

Merci là bas!!!!!!!!!!!!!
La lutte devient interessante parceque Sarkozy,Ban kimoon et consorts comprendront bientôt qu'ily a un continent digne et capable de faire barrage à leur complot.L'Afrique n'a plus besoin de gouverneur de province,de marionnette pour la diriger.La libération du continent est très proche et elle viendra de la côte d'ivoire.Nous donnerons déjà le ton ce samedi 5février 2011 à la place de la republique.La prochaine étape sera la libération totale de l'hôtel du Golf et donc de la côte d'ivoire
Que Dieu benisse l'Afrique libre

Écrit par : debtoubi | 02/02/2011

je vous en prie.merci à vous de venir sur indignez vous ( vous avez vu, vous êtes en lien dans la colonne de droite)
j'ai transmis votre message à Akwedode résistances .
le mieux serait que vs m'envoyiez votre adresse mail (que je peux enlever au besoin après), pour communiquer de manière plus confidentielle
cordiaelment
saper aude

Écrit par : saper aude | 12/02/2011

Les commentaires sont fermés.