topblog Ivoire blogs

08/11/2010

Pourquoi choisir Laurent Gbagbo (1)

 

Gbagbo261108220.jpgDepuis le samedi 6 novembre 2010, nous commérons l’an 6 de la cuisante défaite des forces armées françaises dans leur tentative de mettre un terme au régime de la refondation qui depuis octobre 2000 et malgré la partition du pays en septembre 2002, a réussi à maintenir l’État debout et la nation unie. Nous nous rappelons que malgré les balles assassines qui ont décapité Jean Louis Coulibaly Kouassi et le déploiement impressionnant de logistiques et d’armes, le peuple d’Abidjan mobilisé comme un seul homme a dit non à la tentative de restauration par la Force Licorne de l’ordre néocoloniale. Nous vivons les temps de la révolution nationale et démocratique à laquelle il nous faut faire franchir une étape qualitative en permettant aux forces de progrès qu’incarne Laurent Gbagbo d’exécuter enfin leur programme de renaissance africaine ou encore de refondation.

Que propose le camp du progrès social, de la démocratie, de l’indépendance nationale et de la dignité panafricaine qu’incarne Laurent Gbagbo ? Partant du constat que la source première de l’arriération de l’Afrique en général et la Cote d’ivoire en particulier, est la domination étrangère, et que, l’histoire de cette domination au cours des deux derniers siècles, a été celle de l’oppression politique, l’exploitation économique, l’aliénation culturelle et l’exacerbation des contradictions intertribales et interrégionales à travers la colonisation et le néocolonialisme, le camp du progrès fait le pari d’une politique d’indépendance nationale dont la base et la finalité reste ses intérêts et sa personnalité. Laurent Gbagbo est l’héritier d’Aline Sitoe Diatta, des martyrs de Dimbokro et Thiaroye, de Patrice Lumumba, Ruben Um Nyobe, Chris Hani, Lamine Senghor qui ont donné de leurs vies pour la dignité des africains et de l’Afrique. Le projet politique de la Majorité Présidentielle est de construire un État africain souverain et démocratique.

Le camp du progrès incarné par Laurent Gbagbo propose l’Assurance maladie universelle(AMU), c'est-à-dire la possibilité pour chaque ivoirien et à toute personne vivant sur le territoire nationale de se soigner en cas de troubles sanitaires. Il faut savoir qu’en plus d’améliorer l’accès aux soins et services de santé, l’AMU jouera un rôle important dans la lutte contre la pauvreté. Comme l’indiquent plusieurs études, les conséquences économiques de la mauvaise santé peuvent avoir un effet majeur d'aggravation de l’appauvrissement, surtout chez les populations déjà démunies ou celles vivant tout juste au dessus du seuil de pauvreté, empêchant ainsi les premières de sortir de leur état, et entraînant les secondes dans la pauvreté. L’AMU permettra également de lutter efficacement contre les inégalités sociales et spatiales de santé qui font qu’aujourd’hui le système de santé dépense 80% des ressources disponibles pour prendre en charge les problèmes de santé des 20% les plus riches. L’AMU, socle d’une politique sanitaire volontariste qui permettra dans les cinq ans à venir d’avancer grandement dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Laurent Gbagbo est porteur du projet d’une société africaine libre, indépendante et fière de son idéal sans cesse renouvelé d’équité, de justice et de solidarité entre les ivoiriens.

A suivre

 

Commentaires

Je pense que le camp presidentiel ne communique pas suffisament sur certains sujets. D'abords il faut lorsqu'on parle de la réfondation, il faut clairement vulgariser son contenu et dire dire de façon objective pourquoi cela na pas marché. Par la suite, il faut dire contretement la vision nouvelle du Pr GBAGBO pour une CI nouvelle. Il s'agit de convaincre un electora et non se mettre dans une position de défense.

On ne sent pas la position du camp présidentiel sur certaines préoccupations populaires :


1. Un gouvernement pléthorique, de même visage et non technocrate, ;

2. Le mode de désignation des Directeurs Généraux des régies financières de l’état (impôt, douane, trésor, etc.) et importantes sociétés d’état. L’appel à candidature avait été vu comme une politique révolutionnaire mais très vite on est revenu au système qui prévalait qu’au temps du pari unique,

3. Le mode de désignation des Directeurs des établissements publics de l’appareil de formation (INPHB, INJS, ENA, académie maritime, les lycées professionnels, le CBCG, l’AGEFOP, pose problème alors que le milieu universitaire et du système de formation sont le reflet d’une bonne action gouvernementale. Lorsqu’un Directeur est impopulaire dans son établissement, cela rejailli sur le camp qui l’a nommé.

La désignation des dirigeants des établissements publics ne devraient t’elle pas obéir système en vigueur à l’université de Cocody avec un contrat plan et obligation de résultat ?

4. Quelle est l’engagement du camp présidentiel par rapport au problème de logement des fonctionnaires ;

5. Quelle est l’engagement du camp présidentiel par rapport au problème de salaire à double vitesse en vigueur dans la fonction publique (seul ceux ayant un pouvoir de nuisance sont bien payés alors qu’on est supposé être dans un état de droit) ;

6. Quelle est l’engagement du camp présidentiel par rapport au DSRP ;

7. Etc ;

Je me permets de me donner du temps car je suis un sympathisant du camp présidentiel et je vous promets ma voix mais tout comme beaucoup d’Ivoirien, je suis déçu de la politique mise en œuvre par le camp présidentiel. De plus, lors des campagnes, la communication à mon avis, n’a pas à été à la hauteur des attentes.

On s’engage avec GBAGBO pour un souci de dignité de notre nation sinon il y a beaucoup à faire.

Écrit par : KOUAME Marcellin | 09/11/2010

Merci pour votre contribution. Je suis bien d'accord avec vous qu'après l'élection que Gbagbo doit engager de profondes réformes.

Écrit par : Djignab | 11/11/2010

je suis desuis de la politique de laurent gbagbo et je ne conte par voter pour lui comme je ne conte par vote pour l'asassain laurent gbagbo tu a une semaine pour me convaincre

Écrit par : arriko yves ravelim | 22/11/2010

Laurent Gbagbo a assassiné qui? Ne colporte pas les rumeurs des ennemis de la Cote d'Ivoire. Dès demain tu auras une série d'articles qui te permettront de te rendre compte que Laurent Gbagbo est le candidat de la Cote d'ivoire qui gagne contrairement à son adversaire Ouattara qui est le candidat de l'étranger et de la régression de ton pays. Tu veux que ton pays progresse? Alors pense à voter Gbagbo qui est resté debout pour le bien de ton pays

Écrit par : Djignab | 22/11/2010

Ma contribution dans tout ce debat fort enrichissant c'est de faire decouvrir cette opportunite pour aider tout ceux qui ont besoin de revenus pour ce prendre en charge.Il s'agit d'une activite que peut faire tout le monde a partir d'un ordinateur avec une connection internet et qui peut rapporter jusqu'a 3.900.000fcfa/mois juste en adherant et en faisant adherer 5 personnes a ce site https://www.rolution.com/fr/E987543P/

Écrit par : Roluweb | 29/11/2010

le Sénégalais en plaine campagne pour Gbagbo, alors quand tu te range derrière quelqu'un, il te serra difficile de voir la vérité en face

Écrit par : Guy KOUASSI | 02/12/2010

Les commentaires sont fermés.