topblog Ivoire blogs

31/10/2008

Opération Turquoise version Kouchner

photo-Operation-Turquoise-2007-6.jpg

C’est une dépêche de l’AFP qui nous l’apprend, la France cherche à convaincre ses partenaires de l’UE de la nécessité de l'envoi d'une force européenne à vocation humanitaire dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).
http://www.izf.net/upload/AFP/francais/special/afrique/AF...
http://www.izf.net/upload/AFP/francais/special/afrique/AF...

Le prétexte à cette volonté de déploiement serait « le désastre humanitaire qui menace la RDC ». Depuis quelques jours le Général dissident Laurent Nkunda mène une offensive militaire victorieuse en direction de la ville de Goma. Devant l’avancée des forces du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda et les quelques combats qui l’émaille, des milliers de personnes se sont déplacées en direction du Sud-Kivu. Les civils qui fuient les combats ne sont pas seuls puisqu’ils ont pour lièvres les soldats des forces gouvernementales congolaises. Ces militaires qui n’ont contents d’être à l’avant des fuyards n’oublient pas de s’adonner à leur jeu favori : voler et piller. En RDC, de Mobutu à Kabila fils l’armée n’a pour unique mission que de profiter des moments de crises pour voler les populations qu’elle est sensée protéger. Rien n’y fait, les milliards de dollars investis comme l’appui des experts onusien et occidentaux, l’encadrement de la Monuc ou de l’Eufor. C’est une armée qui n’a pour mission que de protéger le chef des tentatives de protestation de son peuple. Des exemples répressions sauvages comme celle de la marche pacifique des églises chrétiennes du 16 février 1992 jalonnent l’histoire du pays. Entre deux opérations de répression, l’armée parade, vole les congolais et pillent les ressources pays. Une anecdote de feu Savimbi pour illustrer cet état de fait. En 1996, Mobutu aux abois devant l’avancée des forces de l’AFDL, sollicite son obligé Savimbi pour une aide militaire. Il lui envoie selon les critères de l’armée zaïroise ses meilleurs officiers afin de préparer un plan de contre-offensive. Nos braves officiers ne savaient pas lire et se repérer sur une carte d’état-major, se foutaient de participer à l’élaboration d’un plan de contre-offensive, mais tenaient à avoir en « cadeau » de fin de mission des pierres précieuses. Avoir une telle armée relève du choix politique !!!!
L’offensive de Général Nkunda est une défaite cuisante pour la Monuc et ce que l’on appelle la communauté internationale. Elle démontre encore une fois la duplicité et l’hypocrisie des puissances. Il n’a jamais été question dans le « processus de paix » encadrer par l’ONU, d’aider à la construction d’un état juste et fort au Congo. Tout a consisté à créer les conditions de légitimation du nouveau Mobutu à savoir Kabila fils. Tout y est passé, du tripatouillage des urnes jusqu’à la mascarade de justice internationale qui a envoyé son opposant Jean-Pierre Bemba en prison à La Haye. Joseph Kabila, s’inscrivant dans la lignée de Mobutu est le garant de l’ordre colonial que Patrice Lumumba a tenté de remettre en cause.
La proposition française nous renseigne sur l’état d’esprit qui prévaut dans certaines officines étatiques. Il y a une volonté de ne pas tourner la page du génocide des tutsis et d’entretenir des relations apaisées avec le Rwanda. Certains rêvent encore de prendre une revanche sur le pouvoir en place à Kigali après la rouste qu’ils ont reçu entre 1990 et 1994. Il faut savoir que tout ce qui se passe dans le Nord-Kivu a un lien direct avec la sécurité intérieure du Rwanda. Au nez et la barbe de l’ « état » congolais et l’ONU, en dépit des conventions internationales sur les réfugiées, les forces génocidaires rwandaises tiennent en coupe réglée de large territoire du Nord-Kivu où ils exploitent illégalement les ressources naturelles, volent les paysans, restent armées et rêvent d’aller exterminer les tutsis de l’autre coté de la frontière. Le stratège et maitre tacticien Paul Kagamé ne laissera jamais une telle force, légitimement suspecte, à jet de pierre de chez lui.
Le prétexte humanitaire avait été trouvé pour sauver le reste des forces génocidaires en 1994.C’était l’Opération Turquoise. Qu’on veuille nous la revendre, tout juste agrémentée du drapeau européen en dit long sur la nécessité de renouveler certains cadres. Que Bernard Kouchner se prête à cela me laisse songeur !

Commentaires

L'Afrique, notre continent, sera toujours victime des ingérences tant qu'elle ne se sera pas remise en cause. Le schéma dans lequel nous évoluons actuellement, pour paraphraser les techniciens du football,ne nous est pas favorable. Nous devons faire un diagnostic sans complaisance de nos actions dans tous les domaines pour espérer réussir dans un monde où tout nous est imposé. Il s'agit,au final, de définir une idéologie nouvelle à même de nous permettre de lutter à égalité de chance avec les autres.

Écrit par : celsius | 31/10/2008

à te lire, l'opération turquoise en RDC est (en partie) déjà une réalité puisque que la léthargie coupable de la communauté internationale ne fait que nuire à la population.
S'il est admis que le Rwanda a un rôle actif dans cette crise, il appartient à l'UA de prendre les mesures idoines et non pas laisser à nouveau le champ libre aux occidentaux. Ce drame se déroulant sur le continent africain, les états africains sont les premiers concernés et non pas la la France de Kouchner. Ne pas intervenir, comme le font les africains ou maquiller des interventions inutiles à la façon des occidentaux est tout aussi coupable.

Un billet interessant sur "la stratégie militaire" de l'armée de la RDC, notamment sur la (non) utilisation des éléments les plus aguérris.
http://alexengwete.afrikblog.com/archives/2008/10/30/11169866.html

Écrit par : Djé | 31/10/2008

Djé
content d'avoir ton commentaire et aussi de tes nouvelles! J'aime bien le design et l'expression artistique de ton nouveau blog.

Écrit par : Djignab | 31/10/2008

Quelques pays africains, de l'Afrique subsaharienne, alliés à l'ancien AFDL de Laurent Désiré Kabila se sont compromis tantôt dans cette guerre de l'Est, tantôt dans leur soutien à l'investiture de Joseph Kabila en 2001, à la tête de cette "dynastie" des Kabila, dans la transition qui a duré 5ans. LDK, le Président Défunt, assassiné en Janvier 2001, révolutionnaire, aux idées populaires, pour la reconquête du pouvoir par le peuple était l'opposé de l'actuel Joseph Kabila, valet et marionnette des puissances impérialistes de l'Occident sans discours ni programme convaincants et efficaces. Toute la politique de Jo Kabila est centré sur du court terme, sans planification. Les 5 chantiers, qui ne démarreront jamais avec les chinois, sont une fourberie. En attendant, Joseph Kabila, a joué jusqu'ici la carte des pyromanes d'où le brasier de L'Est du Congo et les Sapeurs Pompiers dans son actuel rôle.

Ce Complot International ne date pas de ce jour mais depuis la colonisation de la République Démo du Congo. Complot fomenté par les grandes puissances impérialistes. Ce complot qui s'était soldé par un échec dans les années 60, est reconduit au travers de cette guerre à l'Est du Congo. Il consiste à balkaniser la RDCongo, le morceller en mini Etats et créer une zone tampon sur l'aile Est et son annexion au Rwanda. En 2006, les médias parlaient de l'Est et de l'Ouest de la RdCongo et cela n'a pas marché pour se replier à nouveau sur l'Est du Congo.
L'Est de la Rép Démo du Congo a toujours été l'objet de convoitise pour ses richesses incommensurables et elle est une porte ouverte sur d'autres pays frontaliers ou non auxquels les puissances impérialistes voudraient avoir accès pour le contrôle, la main mise au travers de ce fameux "Ordre Mondial". Au su et au vu de la communaué internationale.
Si aujourd'hui, cette communauté veut bien sortir de sa léthargie, c'est que se prépare un autre coup.
A suivre...

Liliane Lubaki

"Il n'ya pas plus grande supercherie dans l'histoire du monde et des peuples que la bêtise humaine aussi humiliante que bestiale ait été portée à la hiérarchie d'un pays, la RDCongo par le soutien et l'approbation de l'Occident qui se proclame humaniste et défenseur des droits de l'Homme".
Liliane Lubaki

Écrit par : LILIANE LUBAKI | 03/11/2008

Les commentaires sont fermés.