topblog Ivoire blogs

26/08/2008

Le malade de l'Afrique de l'Ouest

carte%20senegal.jpgIl est un malade dont vous ne trouverez pas description des maux dans la presse internationale : c’est le Sénégal. Il en sera ainsi tant que Abdoulaye Wade continuera de défendre les intérêts occidentaux contre ceux africains dans les fora internationaux. Tant que le Président sénégalais dira que l’Union Européenne et les USA ont raison de subventionner leurs agricultures même quand leurs exportations tuent toutes les initiatives paysannes en Afrique, il bénéficiera du même traitement. Qu’importe que Souleymane Jules Diop soit bastonné par la garde rapprochée du Président sénégalais, que les sièges de deux quotidiens reçoivent la visite de nervis-payés par les tenants du pouvoir-qui saccagent tout sur leurs passages. Qu’importe que le Président du groupe parlementaire du parti au pouvoir et neveu du Président Abdoulaye Wade menace de mort les leaders de l’opposition. Qu’importe les intimidations et les tentatives d’assassinats contre les contestataires du régime, le régime de Wade n’est pas dans l’œil du cyclone médiatique parce qu’il a « l’intelligence » de ne s’en prendre qu’à ceux qui l’ont porté au pouvoir.
Le Sénégal va mal car à la crise économique liée à la hausse des denrées de première nécessité, il s’ajoute une crise sociale et morale de toute autre ampleur. L’intolérance ne cesse de prendre de l’ampleur avec des manifestations des plus macabres. Il y a quelques semaines le corps d’un de nos compatriotes a été exhumé au prétexte qu’il était homosexuel. Quand on pense que cela s’est fait avec l’aide de la force publique (les pompiers) on ne peut qu’avoir froid dans le dos.
J’ai eu la chance cette année de visiter et pour des séjours d’un mois au minimum, trois pays d’Afrique de l’ouest. Si l’on s’en tient aux agrégats macro-économiques, ces pays présentent dans l’ensemble le même type de problèmes que le Sénégal. L’impression que je retire de mon périple est que la crise au Sénégal est d’une autre nature et nous prépare à des lendemains peu reluisants. J’espère me tromper.

Commentaires

Merci Djignab, pour le passage par mon post sur "la salière"... Et pour les réflexions ci-dessus sur le redoutable phénomène "œil du cyclone" médiatique.

Écrit par : delugio | 01/09/2008

Les commentaires sont fermés.