topblog Ivoire blogs

02/07/2008

Docteur Honoris Blablateur !

5aa50d7362c951a0eddf237f76a7246b.jpg
Je n’aime pas le courant de pensées qu’incarne Bernard Kouchner. Je n’aime pas cette prétendue « gauche », occidentale, paternaliste qui croit que le monde est divisé en deux. Avec d’une part, ses tenants qui savent tout et dont les valeurs sont universelles, et d’autre part tous les autres qu’ils peuvent prendre parfois en sympathie, d’autre fois en grippe mais toujours du haut de leurs certitudes. Ce que Léopold Sédar Senghor appelait le « rendez-vous du donner et du recevoir » est inconnue de cette gauche. Pour cette « gauche », dans ses rapports avec l’Afrique par exemple, c’est « nous savons ce qui est bon pour vous ». Cette « gauche » inventrice du concept de devoir d’ingérence humanitaire qui ne s’applique que quand les intérêts du grand capital sont en jeu. Illustration : en Birmanie, le groupe pétrolier Total fait respecter les droits de l’homme dans les zones où il intervient… Au Niger, Aréva qui achète pour peanuts son uranium a le droit de financer une rébellion pour déstabiliser un État à qui, il est reproché d’être trop pauvre pour s’occuper des populations dont …les rebelles sont les représentants.


Je ne suis pas fan du personnage, qui est de tous les combats médiatiques mais rarement de ceux des droits de l’homme. La spécialité médiatique du Docteur Kouchner, est de crier plus fort que tous quand la meute est déchaînée. Il sait par exemple celui qui doit diriger le gouvernement du Zimbabwe :

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-36050477@7-3...

Je lui suggère, pendant qu’on y est, de faire de Benjani Mwaruwari le sélectionneur et capitaine de l’équipe de football du pays. Le docteur Nkomo sera ministre de la santé et le Docteur Kouchner lui-même cumulera avec ses fonctions actuelles celle de légataire exclusif des intérêts du peuple du Zimbabwe. Qui a dit que la conférence de Berlin était une mauvaise chose ?

Bon, il y a Thabo Mbeki pour rappeler certaines choses élémentaires :

http://www.izf.net/upload/AFP/francais/special/afrique/AF...


Qui a entendu le bon docteur Kouchner quand l’armée de son pays a tiré à l’arme de guerre contre des manifestants civils en novembre 2004 à Abidjan? Il ne peut pas dire qu’il ne savait pas ! Des personnes l’ont sollicité pour qu’il exprime ne serait ce que son trouble. Elles attendent encore….
Il y a quelques semaines, lui qui sait bien des choses à propos de la complicité de l’État français avec le régime Habyarimana, a utilisé l’euphémisme de « faute politique » pour qualifier l’engagement de son pays pendant la période du génocide des Tutsis rwandais. Ce service en dessous du minimum n’a pas plu à Juppé et Balladur, ils ont froncé leurs sourcils. Depuis les ambitions de l’introspection sont largement revues à la baisse.

Le bon Docteur Kouchner a une carrière politique trop linéaire, trop lisse pour faire croire qu’il est un forcené de la lutte pour un monde plus juste. Il a suffisamment donné de gages de sa volonté de préserver la raison d’État (y compris la moins reluisante) pour qu’on le prenne pour l’idéaliste au service des droits exclusifs de l’homme.
Qu’il continue à paraître pour ce qu’il n’a jamais été m’amène à lui décerner le titre de Docteur Honoris Blablateur.

Commentaires

Je viens de parcourir cet article, si bien écrit et très argumenté;
mais ma question reste la même, que fait l'AFRICAIN, pour montrer ce qu'il peut vraiment.Pour moi , l'AFRICAIN que nous sommes et qui a souffert du colonialisme, doit lui-même cesser d'asservir son peuple; le peu qui nous reste , après que tout nous soit enlevé , devrait être géré avec parcimonie, c'est à dire un peu de justesse.Pour exemple,c'est peut être ces occidentaux qui forcent nos responsables des différentes filières de café-cacao depuis 1960,à spolier les planteurs?
C'est encore eux qui ont forcé nos responsables à déverser les déchets toxiques et à se la couler douce ?
Etc.....
Commençons par nous inscrire, dans une logique de service vis à vis de nos population, et après nous mènerons le véritable combat pour une indépendance réelle,le reste , arrêtons un peu .

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 03/07/2008

Hilaire
Je suis d'accord avec vous qu'il faille que nous prenons en charge.
merci d'être passé et d'avoir laisssé un message.

Écrit par : Djignab | 03/07/2008

Les commentaires sont fermés.