topblog Ivoire blogs

23/06/2008

Procès en sorcellerie

La vague d' arrestations en cours dans la filière café-cacao fait peur et pas toujours à ceux que l' on a présenté jusqu' à maintenant comme les corrompus. Ne l' oublions , il y a quelques semaines certains péroraient à l'encontre de la refondation, présentée comme le degré ultime de la déchéance morale. Voila que l'enquête confiée au Procureur Tchimou en Octobre 2007 par le Président Gbagbo commence à livrer ses secrets, et nos chevaliers blancs de se faire discrets et de suggerer l'arrêt du cours de la justice. La presse d'opposition qui n'a cessé de pourfendre la corruption dans le pays ces dernières semaines se montre vraiment peu à l'aise depuis qu'il y a véritable volonté politique d'y mettre un terme. Si on peut remarquer que la presse proche du FPI ne se montre guère enthousiaste, il faut lui reconnaitre qu'elle ne dénigre pas-a l'opposé de la presse d'opposition- l'opération et la soutien . Il faut dire que tous s'attendaient à une "opération mains propres" à la Obasanjo c'est à dire dirigée contre les adversaires politiques et le menu fretin. Voila qu'on se rend compte qu'il s'agit d'une instruction judiciaire avec le ferme soutien du politique à l'indépendance des magistrats. Ce n'est pas si fréquent que cela! C'est une opération qui a pris de cours une partie de la classe politique qui depuis tente d'y mettre un terme par diverses pressions sur le Président Gbagbo.Les uns avec la grossiereté qui caractérise leurs actions depuis quelques années et les autres avec plus ou moins de subtilité. Le procès en sorcellerie a été instruit par le site internet de RFI qui a mis en relation la récente visite d'une mission du FMI et la vague d'arrestations.Il est bon de rappeler les arrestations font suites à huit mois d'enquête judiciaire. http://www.rfi.fr/actufr/articles/102/article_67664.asp

Les commentaires sont fermés.